L’État du Sonora (Mexique) signe un accord avec Heliotrop, l’industriel français du photovoltaïque à concentration 1024 Soleils

Paris, 21 juin 2013. Heliotrop a signé aujourd’hui un Memorandum of Understanding  (MoU) avec l’État du Sonora, au Mexique, posant les bases ambitieuses du ‘Proyecto 1024 SOLES’. Proyecto 1024 SOLES est unprojet binational qui associe recherche et développement, filière franco-mexicaine et production d’électricité compétitive.

La signature a eu lieu au Ministère des Affaires Étrangères (Quai d’Orsay), sous la Présidence de M. Emmanuel Ly-Batallan, Directeur adjoint de la Direction des Entreprises et de l’Économie Internationale (MAE) et M. Guillermo Padres, Gouverneur de l’État du Sonora, en présence de partenaires clés du projet. Le MoU a été signé par M. Moises Gomez Reyna (Ministre de l’Économie du Sonora) et par M. Paul Bellavoine (Directeur Général Heliotrop), avec comme témoin-signataire M. Guillermo Padres Elias.

« Dans le domaine des Énergies Renouvelables, le Mexique se montre vivement intéressé par l’approche française, qui privilégie aujourd’hui une politique industrielle de l’énergie avec une mise en avant de l’innovation ». L’État du Sonora, situé dans le nord du Mexique, est considéré comme l’une des zones les plus ensoleillées au monde et son contexte est particulièrement propice aux avantages technologiques et économiques du HCPV 1024 soleils. Heliotrop est déjà présent au Mexique avec un premier démonstrateur 30 kW, en cours de déploiement, cofinancé par un FASEP Innovation et par la CFE (compagnie nationale de l’électricité mexicaine).

L’empreinte industrielle d’Heliotrop est située dans l’ouest de la France en partenariat avec les Entreprises de Taille Intermédiaire [ETI] GMD et EOLANE, avec d’ores et déjà plusieurs dizaines d’emplois créés. Heliotrop est naturellement très actif sur le marché français, avec une importante recherche et développement stimulée par des travaux en collaboration avec plusieurs laboratoires français. Plusieurs brevets ont été déposés. Les premières centrales à grande puissance seront déployées dans le sud-est de la France en fin d’année 2013 et en 2014. Les perspectives de plan de charge industriel lié au deuxième appel d’offres de la CRE, qui comporte un volet important sur la technologie CPV, pourront renforcer création d’emplois pérennes, compétitivité et crédibilité internationale.

A l’international, Heliotrop poursuit avec méthode son développement international en Amérique du Nord  – particulièrement au Mexique, en Afrique du Nord et au Moyen Orient.

L’équipe commerciale d’Heliotrop est à la disposition des développeurs de projets solaires sales@heliotrop.fr.


Bookmark and Share